Your browser does not support JavaScript!


La grande avancée technologique dans le Peugeot Boxer II

Le Peugeot Boxer II a été présentée pour la première fois en 2006. La même année, sa production de masse a été commencé en Italie et au Mexique. Le nouveau véhicule utilitaire Peugeot a acquis une forme encore plus aérodynamique, grâce à laquelle il était possible de réduire le coefficient de traînée de quelques pour cent de plus (Cx = 0,31). Le Peugeot Boxer II devait combiner la charge utile et la polyvalence du fourgon avec le confort des véhicules particuliers. Ainsi, la gamme des types de carrosserie disponibles a été élargie et de nombreux équipements supplémentaires ont été introduits dans la cabine de conduite.

La deuxième génération du Peugeot Boxer a apporté des changements stylistiques. Le capot a été séparé du pare-chocs créant un marche-pied distinctif. Les propriétaires et passionnés de ce modèle ont à juste titre remarqué que le fourgon donne l'impression de fléchir ses muscles. Au centre du pare-chocs, se trouvait une grille de radiateur en plastique. Dans le nouveau design, les feux ont été placés des deux côtés du capot du véhicule. En plus, les clignotants ont été intégrés dans les rétroviseurs extérieurs. Le constructeur a également lancé une version de rétroviseurs avec le capteur de température extérieure. Des feux arrière plus modernes étaient installés sur les montants arrière de la voiture. La version cargo avait encore plus d'espace de chargement et offrait 6 variantes de 8 à 17 m3, et la capacité de charge (4 versions) variait de 1 à 2 tonnes. Quant aux véhicules destinés au transport de personnes, à côté du combi de 8 places, un minibus de 15 places était aussi disponible.

Le constructeur automobile français a abandonné complètement les moteurs à essence. Les analyses effectuées ont montré que dans les véhicules utilitaires les moteurs à essence sont choisis plusieurs fois moins souvent que les moteurs diesel. Par conséquent, à ce jour, la version européenne du véhicule est uniquement disponible à la vente avec des moteurs à pétrole. Dans la deuxième génération du Peugeot Boxer, il y avait deux types de boîtes de vitesses manuelles - à 5 vitesses et à 6 vitesses, qui transmettaient la puissance directement à l'essieu avant.

Quant à l'intérieur du Peugeot Boxer II, des tentatives ont été faites pour introduire des modifications qui devaient le rendre aussi similaire que possible aux voitures particulières. Le constructeur n'a pas oublié d'y ajouter quelques poches et compartiments, ce qui a intensifié la sensation d'espace dans le fourgon. La nouvelle version a été conçue de manière à permettre l'installation d'équipements supplémentaires - climatisation automatique, système audio mains libres ou navigation GPS. Au fil des années et du développement de la technologie, les solutions utilisées dans les voitures particulières étaient progressivement implantées dans les véhicules utilitaires.

En 2014, 8 ans après la première, il était temps de restyler le Peugeot Boxer II. Pour certains, les changements étaient si importants qu'ils appellent cette version la troisième génération du fourgon. Cependant, ce n'est pas une dénomination professionnelle, car le constructeur a clairement indiqué qu'il ne s'agissait que d'un restylage. Le principal changement était le remodelage de l'avant du véhicule, qui correspondait au style dominant des modèles de la marque française. C'était le design qui devait convaincre les gens à la recherche d'un véhicule utilitaire de choisir le Peugeot Boxer. D'autres modifications concernaient les options de configuration. L'arrière du véhicule a été abaissé de 7 centimètres grâce à l'utilisation d'une suspension pneumatique. Le plus grand des modèles proposés avait un poids total de 4 tonnes et la version pour le transport de personnes offrait 8 places. Sous le capot, à nouveau, on a pu trouver 2 unités diesel avec les mêmes capacités qu'avant. Cependant, cette fois, le plus petit moteur était disponible en trois variantes de puissance - 110, 130 et 150 ch. Le plus grand moteur générait 180 ch. La version rénovée a introduit de nouveaux phares avec feux de jour à LED. Pour assurer un confort optimal aux conducteurs et aux passagers, les anciens sièges ont été remplacés par leur toute nouvelle génération. En ce qui concerne les modifications des éléments utilitaires du véhicule, il convient de mentionner le repose-verre placé dans la console et le support pour appareils mobiles.

<- Retour à l'histoire Peugeot Boxer I Lire Suivant Peugot Boxer III ->
 
Utilisez des mots-clés pour trouver le produit que vous recherchez.
Recherche avancée