Your browser does not support JavaScript!


La deuxième génération du Citroen Jumper

Citroën Jumper II a été présentée pour la première fois en 2006. La nouvelle version combinait les solutions de conception bonnes et éprouvées avec le design moderne. De plus, les moteurs étaient de nouveau installés transversalement sous le capot. La nouvelle génération de Citroën Jumper était équipée d'une traction avant, qui est devenue une norme parmi les véhicules utilitaires, y compris ceux d'autres marques. Le studio de design avait une barre placée très haut. Pendant de nombreuses années, des travaux ont été effectués sur la conception finale du véhicule afin de réduire davantage la résistance à l'air. Le résultat Cx = 0,31 a été atteint. L'intérieur du véhicule combinait les avantages d'un fourgon et d'une voiture particulière, c'est-à-dire un grand espace de chargement avec le confort d'utilisation. L’équipement et les technologies qui n'étaient auparavant utilisés que dans les voitures particulières ont été introduits. Il s'agit du GPS, de la climatisation automatique et du système audio mains libres.

En 2014, en raison de changements dans le segment des véhicules utilitaires, il a été décidé de restyler la voiture. Il faut toutefois noter que les changements n'étaient pas signifiants. Le plus important d'entre eux concernait l'introduction d'une nouvelle forme des feux. Le pare-chocs avant a également été légèrement modifié. La structure elle-même, sur laquelle le Citroën Jumper était basé est restée essentiellement inchangée. Au lieu de cela, il a été décidé d'élargir la gamme de véhicules en pensant à de nouveaux domaines de la vie. Pour les personnes qui ont eu besoin d'un grand espace de chargement, les véhicules d'une capacité de charge de 1945 kg, d'une capacité de 17 m³ et d'un poids total de 4 tonnes ont été créés. Les analyses du marché ont dénoncé que le segment des véhicules utilitaires est entièrement dominé par les moteurs diesel. Par conséquent, il a été décidé de s'éloigner radicalement des moteurs à essence. Citroën est cohérent dans ses décisions, car il n'y a pas aujourd'hui de modèles Citroën Jumper à moteur à essence sur le marché européen. En ce qui concerne les solutions pratiques - une poche spéciale pour une bouteille de 1,5 litres a été placée sur la porte.

Pour être à la hauteur des attentes des clients, une porte arrière battante a été créée en deux variantes : 96° et 180°. Elle était installée sur des supports extensibles et stables. En option, une fonction d'ouverture de porte à 270° est disponible. Tout cela grâce à des charnières spéciales qui maintiennent les battants de porte en place le long des côtés de la voiture. Une autre commodité est une grande largeur de l'espace de chargement (1,87 m entre les parois latérales du véhicule). Le moteur a également été complètement changé pour répondre aux exigences strictes en matière d'émissions gazeuses. Le moteur de 2 litres a été remplacé par un plus grand de 2,2 litres. Il s'agit d'un moteur BlueHDI d’une puissance de 120, 140 ou 165 ch, conforme aux normes d'émissions Euro 6. Tous les nouveaux moteurs sont désormais conçus pour fonctionner avec le système Stop & Start.

<- Retour à l'histoire Citroen Jumper I Lire Suivant Citroen Jumper Retro ->
 
Utilisez des mots-clés pour trouver le produit que vous recherchez.
Recherche avancée